Le moteur de recherche Google a fait savoir dernièrement la conception d’un autre algorithme nommé expérience de page. Cet algorithme permettra d’évaluer les pages des sites web en tenant compte de la manière dont les internautes interagissent avec la page du site web.

Par conséquent, si l’algorithme conclut que les internautes ont une mauvaise expérience des pages de votre site web, vos pages sur Google ne seront pas bien positionnées.

Bonjour et merci de venir sur ce blog ! 😉
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

Toutefois, ce nouvel algorithme nommé « Page Experience » sera mis en ligne qu’en 2021. Il est alors intéressant que vous preniez les meilleures dispositions. Dans cet article, vous découvrirez plus d’informations sur l’expérience de page, ce nouveau facteur de classement de Google.

L’expérience de Page : Qu’est-ce que c’est ?

expérience d’une page de site web

Google a mis à disposition un document bien détaillé sur les différents critères de son nouveau facteur de classement. Toutefois, l’objectif est de savoir la façon dont un internaute pourra percevoir l’expérience d’une page de site web.

Il s’agit notamment de la vitesse de chargement de la page web, de la compatibilité du site pour les appareils mobiles. On note également si le site s’exécute sur HTTPS, si les annonces présentes sur le site sont intrusives. L’algorithme vérifie aussi si le contenu du site saute pendant le chargement de la page.   

Ce nouveau facteur de référencement est composé de multiples facteurs comme :

  • Google recherche classement,
  • La mise à jour mobile-Friendly,
  • La mise à jour Page Speed,
  • Classement HTTPS,
  • La peine d’interstitiels intrusives,
  • La peine de navigation en toute sécurité,
  • L’affinage de la vitesse, et
  • La facilité d’utilisation.

Toutes ces améliorations sont dans la Core web Vitals de Google.

Tenir compte de ces principaux éléments du web

expérience de page

Les éléments vitaux du web englobent des mesures du monde réel. Ces mesures sont orientées sur l’utilisateur pour donner des scores sur plusieurs aspects des pages de votre site web. Il y a la vitesse de chargement, l’interactivité ainsi que la sensibilité du contenu pendant le chargement. Les mesures à prendre en compte sont :

La LCP (Largest Contentful Paint) : la plus grande peinture contestataire (LCP) permet d’évaluer la capacité de changement des pages web. En vue d’une excellente expérience utilisateur, il faut que la LCP s’effectue avant les 2,5 secondes juste après le début du chargement de votre page web.

Le FID (First Input Delay) : le FID (Délai de la première saisie) sert à mesurer l’interactivité. Les pages web qui ont moins de 100 millisecondes de FID, offre une excellente expérience utilisateur.

Le CLS (Cumulative Layout Shift) : le CLS (décalage cumulatif de la mise en page) permet de mesurer la stabilité visuelle. Lorsque le CLS de votre page web est inférieur à 0,1, cela permet d’offrir une expérience utilisateur.

Lorsque tous ces éléments sont regroupés, cela donne ce qu’on appelle « Expérience de page ». Désormais avec Google, ces différents éléments influenceront le classement global de votre site web.

Quels sont les autres facteurs indispensables pour l’expérience de la page ?

test Mobile-friendly pour une expérience de page parfaite

En dehors du LCP, FID et du CLS, il aussi d’autres éléments à prendre en compte pour une meilleure expérience utilisateur. Il s’agit :

Site web adapté aux appareils mobiles : cela permet de savoir si les pages de votre site web sont adaptées aux différents appareils mobiles. Vous pouvez le vérifier en effectuant le test Mobile-friendly.

La connexion sécurisée : elle permet de savoir si les pages web ne contiennent pas de logiciel malveillant ou trompeur. Vous pouvez vérifier les problèmes de connexion sécurisée en consultant le rapport sur les problèmes de sécurité.

Le HTTPS : il permet de savoir si les pages publiées sont sous forme de HTTPS. Assurez-vous que votre site web est sécurisé, si ce n’est pas le cas, procéder à sa sécurisation avec HTTPS.

Pas d’interstitiel intrusif : assurez-vous que le contenu de votre page web est accessible facilement à l’internaute. En effet, les interstitiels rendent les contenus de vos pages web moins accessibles.

Se préparer dès aujourd’hui pour mieux manipuler ce nouveau facteur de Google

rapport Core web Vitals

Google affirme que ce nouveau facteur ne sera pas mis en ligne tout de suite et il donnera un préavis de 6 mois avant la mise en ligne de l’algorithme. Nous avons encore le temps de nous familiariser avec ces nouvelles exigences de Google en vue de ne pas chuter dans le classement du moteur de recherche.

Je vous recommande de consulter le rapport Core web Vitals publié par Google dans votre Google Search Console.

L’étendu que peut avoir cette nouvelle mise à jour « Page Expérience » nous ait encore inconnu. Toutefois, les mises à jour antérieures de Google ont toujours eu des impacts sur le référencement. Cependant,

Un contenu de qualité restera toujours le facteur le plus important pour Google. Toutefois, Google peut bien classer un contenu de qualité avec une mauvaise expérience de page.

Rudy GALFI, responsable des produits de l’équipe de l’écosystème de la recherche Google

Un contenu de qualité reste toujours un facteur de classement primordial pour le moteur de recherche Google. Pas d’inquiéter à avoir, un site avec des contenus de qualité et pertinents sera toujours très bien positionné par Google.

Toutefois, lorsque le site à des contenus similaires, le facteur « Page Expérience » devient indispensable pour améliorer la visibilité du site web dans les recherches.

Notons que dès à présent, l’AMP n’est plus valable pour rentrer dans le top stories de Google. Seul le facteur expérience de page permettra d’inclure des pages dans le top stories du moteur de recherche.

Les AMP s’afficheront toujours, toutefois, ils rentreront en concurrence avec les autres pages de la section top stories. Par contre les statistiques d’expérience de vos pages AMP seront utiles pour Google juste pour des notations.

Pour conclure

Le nouveau facteur de référencement nommé expérience de page de Google sera mis en ligne d’ici 2021. Nous avons alors de temps de découvrir les outils mis à notre disposition par Google pour mieux les manipuler.

C’est une nouvelle fonctionnalité que les référenceurs doivent connaître et manipulée pour satisfaire au mieux leurs clients.

Découvrez d’autres articles qui pourraient aussi vous intéresser :